Clair(e) et (le) net. Les réflexions d'une techno-fille sur le web, et les TIC…

Archives de mai, 2012

[Lu sur la toile] Le grand numéro (Un meeting) de Sophie Adriansen : lire, e-lire (et élire).

J’ai croqué la pomme et depuis le mois d’août dernier je possède un iPad 2, ce qui me permet d’écouter et de voir des podcasts. Mais pas que. On peut aussi lire des magazines et des ebooks. Et je viens de découvrir une maison d’édition et de lire l’ouvrage d’une auteure et blogueuse spécialisée en littérature…

Oui j’ai lu sur iPad , ce qui est mieux que le pdf, car mieux présenté, et surtout il y a possibilité d’annoter. J’aime aussi l’accès à la table des matières, très facile.
Maintenant, parlons du livre numérique  » Un Meeting », [ NDLR :  Le titre a changé la nouvelle s’appelle désormais « Le grand numéro ».]
C’est une lecture d’une heure environ que j’ai appréciée. Un meeting est très facile et à lire. En fait, on est dans la peau de deux jeunes étudiants qui vont voter pour la première fois (sauf le premier chapitre où nous sommes dans les baskets d’un autre jeune) et l’intrigue est simple à suivre.

Le thème est d’actualité, l’entre-deux-tours et la montée du Front National au premier tour d’avril 2002, on ne peut s’empêcher de comparer avec la situation dix ans plus tard.
A l’heure où les hommes politiques font le buzz sur le web, et où certains internautes affichent leurs couleurs politiques, j’ai trouvé intéressant de lire cette nouvelle qui sensibilise le lecteur/électeur sans donner de leçons.

 

Informations sur le livre  LE GRAND NUMERO ( ex -UN MEETING)

Sophie Adriansen

Éditions StoryLab
Disponible sur toutes les plateformes de téléchargement d’e-books (iBookStore d’Apple, Amazon, ePagine, TEA, etc.) et sur le site      https://sophie-adriansen.iggybook.com/fr/le-grand-numero/                                           

 

 Résumé de l’éditeur  :

 « On dit entre-deux-tours comme on dirait entre-deux-guerres »Elle comme lui s’apprêtent à voter pour la première fois. Alors ils ont décidé de faire le tour des candidats. Tous, même De Beer. De Beer, l’extrémiste, le xénophobe, le leader charismatique au discours vénéneux. Pourquoi fascine-t-il toujours plus de fidèles ? Est-il comme ils l’imaginent ? Ou pire ? De ce meeting angoissant, où se mêlent la peur et le dégoût, ils ne vont pas revenir indemnes.

Pour aller plus loin : 

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :