Clair(e) et (le) net. Les réflexions d'une techno-fille sur le web, et les TIC…

J’ai rencontré Bérangère Gautron grâce à Mes Bonnes Copines.  Bérangère a fondé sa société de communication  internet, Webulous, en 2011, où elle officie entre autres en tant que community manager freelance. Rencontre avec une passionnée de communication et d’internet.

  • Quel est votre âge, votre fonction ?

J’ai 33 ans. Je suis formatrice certifiée Cégos et Fédération de la Formation Professionnelle, et Community manager.Je travaille en freelance.

  •  Votre parcours ? Comment êtes-vous parvenue à votre fonction actuelle ?

Personnellement, j’étais déjà une adepte des premiers forums dès le lycée… puis à l’étranger, ça me permettait de garder le lien avec les amis restés en France. Caramail et Multimania c’était génial, innovant !

Après un DUT de Commerce, spécialité Export, j’ai travaillé un an en au Pays de Galles comme assistante linguistique.

De retour, j’ai décroché un poste d’assistante bilingue juridique et commerciale dans un Cabinet international de droit des affaires.
J’ai évolué dans des fonctions transverses, d’abord Editrice intranet, puis au fil des années, avec des formations, je suis devenue Chef de projet web. Je gérais les sites internes, une partie de la communication interne, et j’ai participé à la mise en place du wiki mondial entre nos bureaux.

J’ai créé Webulous en 2011 afin de travailler en indépendante.

  •  Parlez-nous de Webulous. Quelles activités proposez-vous ?

Webulous a vu le jour en mai 2011. Je propose des formations aux particuliers, aux entreprises et aux organismes de formation, basées sur une expertise web.

Le community management, et la e-reputation s’adressent aux entreprises, le personnel branding est plus ciblé particuliers.

  •  Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Les interactions, le bouillonnement d’idées, les transferts mutuels de connaissance, le partage. Rencontrer physiquement les gens que je connais virtuellement, c’est toujours un grand moment.

  •  Qu’est-ce qui vous plaît le moins ?

La solitude de l’indépendant parfois.

  • Des conditions particulières de travail ? Quelle est votre journée type?

Il n’y a pas réellement de journée type pour moi… disons qu’il y a des activités récurrentes et d’autres qui s’inventent chaque jour.
Je me lève généralement très tôt. Je lis mes mails, je suis l’actualité.

Je m’occupe des pages et les comptes de mes clients. Je réalise mes veilles (métiers, sectorielles…).

Je fais de la curation, recherche de contenu, rédaction… je m’occupe aussi de la prospection, du coté administratif.

J’organise ou participe à des événements IRL (in real life).
Je prépare ou réajuste des formations…

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas !

  • Quels sont les avantages et inconvénients de votre statut ?

Les avantages : une souplesse et une liberté que j’affectionne particulièrement.

Les inconvénients : je porte toutes les casquettes, je préfèrerais souvent me consacrer à mon cœur de métier, plutôt que de gérer l’administratif, le commercial…

  • Une formation requise appréciée pour votre activité de CM, de formatrice ?

Mes cours de communication sans aucun doute, de marketing m’aident au quotidien. Une bonne connaissance du web est un atout indispensable.

La pédagogie me sert beaucoup, la diplomatie, ces choses qui ne s’apprennent pas à l’école ou dans les livres. Savoir gérer un groupe virtuel ou réel est un challenge.

  •  A votre avis, quelles sont les compétences requises pour ce travail ? 

Les CM que je côtoie viennent tous d’horizons assez différents. Les qualités humaines sont très importantes. Nous gérons de l’humain et de l’affectif.

Si je devais en citer trois, je dirais : l’écoute, l’empathie, l’adaptabilité… la curiosité…Ok, ça en fait quatre. (rires)

  • Quels outils utilisez-vous?

Ceux que j’utilise le plus :

  • Des conseils pour les futurs CM ? 

Soyez motivés, curieux, sachez donner !

  • Des conseils pour ceux qui veulent créer leur activité ?

Restez motivés, évitez les écueils, renseignez-vous, frappez aux portes…

  • Pouvez -vous donner quelques arguments qui devraient convaincre les entreprises d’aller sur les médias sociaux?

Soyez en phase avec la communication et le marché qui vous entourent pour maîtriser votre image, où les internautes s’en chargeront pour vous !

Ecoutez vos clients, c’est une attente forte de leur part !

N’attendez pas que vos concurrents y pensent avant vous.

  • Quelle est votre opération webmarketing la plus réussie ?

La plus réussie, je l’espère, est en cours de réalisation… je ne peux pas en parler pour le moment. Je travaille en association sur le lancement national d’un nouveau produit par un acteur du tourisme et des loisirs.

  • Les erreurs qu’il ne faut jamais commettre sur les réseaux sociaux ?

Rompre la communication, être passif.

Ne pas écouter.

Ne pas prendre en compte la communauté dans la globalité et les membres.

Ne rien apporter, en terme d’énergie, de contenu et d’idées.

  •  Avez- vous des trucs et astuces utiles pour exploiter le potentiel du web ?

Je lis des newsletters, le Journal du Net… Tout ce qui peut m’apporter un éclairage nouveau :  les forums de community managers,  les blogs, et les liens publiés sur Twitter que j’explore très souvent. Je pratique, j’écoute… il n’existe pas de recette miracle. Je fouille partout, je teste…

  • Des astuces pour gérer un compte Twitter  ?  

J’essaye les outils développés pour et par Twitter… j’en garde certains, j’en zappe d’autres.

  • Avez-vous déjà tenu un blog ?

j’ai déjà co-blogué pour « Pause Pipi ContreX ». Gérald, le créateur, m’avait invitée à écrire car j’avais déjà blogué chez d’autres. Je n’avais pas le temps de créer le mien, alors Gérald m’a nommée admin. C’était en 2003/2004, je crois. Notre ligne éditoriale de l’époque : geek; NTIC, des critiques de ce qui nous entourait…

J’écrivais « pour le fun », je  m’adaptais aux demandes des blogueurs … A l’époque, je ne pensais pas travailler dans le web. Je suis en phase de réflexion actuellement pour créer mon propre blog pour Webulous, ou bien faire de la curation en utilisant Scoop it.

Aujourd’hui, j’explique à certains de mes clients l’importance des blogueurs, l’intérêt d’être référencés par eux. J’ai déjà abordé des blogueurs qualifiés dans un secteur spécifique pour des billets sponsorisés, avec comme critères de choix : la qualité des billlets et leur fréquence, le nombre de visiteurs uniques et les commentaires.

  • Est-ce que le récent bug de Facebook a eu un impact sur votre travail de community manager ?

Parmi les pages Facebook que je gère, la moitié était concernée. Les pages pro n’ont pas été touchées.

J’espère que ce bug permettra aux personnes qui postent sur les réseaux sociaux de prendre conscience des limites de la sphère privée.

  • Quelle est votre actualité ?  Parlez-moi de votre activité auprès de Mes Bonnes Copines .

Ce projet c’est à la limite du community management et de l’événementiel IRL.

Le concept  : 20 femmes se réunissent : 10 ont besoin d’informations sur un sujet précis, et  10 autres souhaitent apporter leur expertise.

Les CM de Mes Bonnes Copines sont chargées d’organiser cet événement : logistique, promotion, contenu… Dans un esprit convivial et bon enfant.

Il y a également un côté « formation » …. J’utilise des outils qui me servent  lors de mes formations.


– Facebook, Twitter et les autres, de Christine Balagué et David Fayon

– Guide pratique des réseaux sociaux, de Marc Fanelli-Isla

– Le Community management,  de Catherine Ertzscheid , Benoit Faverial, Sylvain Guéguen

Et bien d’autres… je lis aussi énormément de publications web, les livres blancs, les documents sur Slideshare… une vraie curiosité.

Un grand merci à Bérangère pour ce partage d’expérience !

LIENS

Publicités

Commentaires sur: "Enquête métier : entretien avec Bérangère, community manager freelance" (1)

  1. […] Côté lecture, je n’ai rien à signaler à part la sortie de Génération Blogueuses, le premier livre sur les blogueuses ! Enfin, cette année, un nouveau réseau social (féminin) est né : Mes Bonnes Copines. Vous saurez tout sur ce réseau d’entraide ici ! Grâce à Mes Bonnes Copines, j’ai pu réviser mes notions de Photoshop , anlayser ma présence sur les réseaux sociaux ( tout va très bien , Madame la  Marquise :  je suis sur Twitter, Facebook, Linkedin … ) me faire chouchouter lors d’un atelier et j’ai pu rencontrer des community manager, dont Bérangère. […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :