Clair(e) et (le) net. Les réflexions d'une techno-fille sur le web, et les TIC…

Archives de la catégorie ‘Formation’

Mooc ? Toujours ! J’ai testé OpenClassrooms.

MOOC signifie « Massive Open Online Course » . On peut traduire cet acronyme par « cours en ligne ouvert et massif ». Il s’agit donc de formation en ligne…

 

openclassrooms-684x513

Crédit image : Bloomua – Shutterstock.com via http://www.itespresso.fr/

J’ai testé la plateforme OpenClassrooms.

Il existe bien d’autres MOOC comme FUN. Les universités en proposent aussi… Si vous voulez effectuer des recherches et trouver « votre » MOOC idéal, je vous conseille MOOC Francophone, l’annuaire des cours en ligne.

Bien entendu le choix est encore plus large si vous lisez l’anglais.

Mes MOOC suivis sur Openclassrooms.

Comprendre le Web

La base ! Cela permet de faire le point sur ses connaissances, sur l’histoire du Web… On nous expliqueà quoi servent les langages et frameworks, et quel est le rôle des développeurs.

Les clés pour devenir Community Manager

Pas mal du tout. Ce MOOC permet de vérifier des notions, la représentation de ce métier, de découvrir quelques logiciels …L’exercice pratique est une bonne mise en situation et je suis contente des commentaires reçus. Pour moi qui m’intéresse au métier depuis des années sans avoir validé ces connaissances par un diplôme, je me rends compte que je maîtrisais déjà bien le sujet !
Attention, les discussions sur le forum sont nombreuses et parfois nous oriente sur certains exercices.

 

Animez une communauté Twitter

Un cours très simple à mon avis, facile et rapide à faire… Pour les débutants, c’est parfait. Cela donne quelques idées aux twittos plus confirmés.

***

Les cours sont principalement orientés web, mais sachez qu’il y a deux MOOC que j’ai suivis qui traite d’autres choses.

Le premier, c’est « Comprendre le Big Data à travers les films de cinéma« .

Ça m’a donné des idées pour bloguer, notamment sur « Minority Report ». J’ai désormais une vision plus claire du Big Data, dont tout le monde parle, et qui nous concerne tous, dans notre vie de tous les jours.
L’idée d’utiliser le cinéma pour nous faire comprendre certains concepts est excellente, et permet de  comprendre certaines théories ou algorithmes. Parmi les films cités, on trouve : Matrix, Terminator, Truman Show, Requiem for a Dream, Un crime dans la tête (Mandchurian Candidate), 2001 Odyssée de l’Espace, La Nuit des Morts Vivants, The Dead Zone, et Minority Report.

 

Le second, « Se former pour l’accompagnement à la scolarité ». Ce Mooc m’a permis de confirmer mon attrait pour l’enseignement. Ayant fait des études de didactiques, et ayant acquis une certaine expérience de professeure de français, je dois dire que je n’ai eu de révélations au niveau du contenu, que ce soient les techniques d’accompagnement ou encore les bases de la pédagogie. Cependant, ce MOOC m’a permis de rafraîchir mes connaissances, et  j’ai apprécié les documents permettant d’aller plus loin dans la réflexion… Ce cours est surtout destiné à de futurs bénévoles et étudiants, et une partie du MOOC  donne des pistes repérer les structures associatives de votre région. Puis, nous vous familiariserons aux t afin de mener vos séances à bien. Enfin, nous vous donnerons les outils afin d’aider le jeune à développer son projet et tisser des liens entre le jeune, l’école et sa famille. »

Ce cours a été réalisé grâce à la participation de nombreux acteurs. Retrouvez-les sur ce document.

logo_blog

Bilan rapide  Openclassrooms

J’ai testé le premium, ce n’est pas mal du tout. Vidéos téléchargeables, ebooks, possibilité d’avoir un certificat ( qui vaut ce qu’il vaut). Gratuit pour les demandeurs d’emploi,  20 euros par mois pour les autres cas.

Le problème, c’est que, quand on n’est plus Premium, notre tableau de bord disparaît…

Les corrections se font parfois attendre ( jusqu’à un mois en fonction des participants.)
Je vous passe sur les petits bug ( PJ impossible à ouvrir pour les correcteurs etc.) Openclassrooms est assez réactif et aide à résoudre les problèmes assez rapidement, de même que la communauté des Mooceurs (?)

Je continue donc sur ma lancée avec d’autres MOOC. Vais-je devenir une serial Mooceuse ?

je vous laisse avec le lien du blog Openclassrooms

 

Publicités

Enquête métier : entretien avec Bérangère, community manager freelance

J’ai rencontré Bérangère Gautron grâce à Mes Bonnes Copines.  Bérangère a fondé sa société de communication  internet, Webulous, en 2011, où elle officie entre autres en tant que community manager freelance. Rencontre avec une passionnée de communication et d’internet.

  • Quel est votre âge, votre fonction ?

J’ai 33 ans. Je suis formatrice certifiée Cégos et Fédération de la Formation Professionnelle, et Community manager.Je travaille en freelance.

  •  Votre parcours ? Comment êtes-vous parvenue à votre fonction actuelle ?

Personnellement, j’étais déjà une adepte des premiers forums dès le lycée… puis à l’étranger, ça me permettait de garder le lien avec les amis restés en France. Caramail et Multimania c’était génial, innovant !

Après un DUT de Commerce, spécialité Export, j’ai travaillé un an en au Pays de Galles comme assistante linguistique.

De retour, j’ai décroché un poste d’assistante bilingue juridique et commerciale dans un Cabinet international de droit des affaires.
J’ai évolué dans des fonctions transverses, d’abord Editrice intranet, puis au fil des années, avec des formations, je suis devenue Chef de projet web. Je gérais les sites internes, une partie de la communication interne, et j’ai participé à la mise en place du wiki mondial entre nos bureaux.

J’ai créé Webulous en 2011 afin de travailler en indépendante.

  •  Parlez-nous de Webulous. Quelles activités proposez-vous ?

Webulous a vu le jour en mai 2011. Je propose des formations aux particuliers, aux entreprises et aux organismes de formation, basées sur une expertise web.

Le community management, et la e-reputation s’adressent aux entreprises, le personnel branding est plus ciblé particuliers.

  •  Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ?

Les interactions, le bouillonnement d’idées, les transferts mutuels de connaissance, le partage. Rencontrer physiquement les gens que je connais virtuellement, c’est toujours un grand moment.

  •  Qu’est-ce qui vous plaît le moins ?

La solitude de l’indépendant parfois.

  • Des conditions particulières de travail ? Quelle est votre journée type?

Il n’y a pas réellement de journée type pour moi… disons qu’il y a des activités récurrentes et d’autres qui s’inventent chaque jour.
Je me lève généralement très tôt. Je lis mes mails, je suis l’actualité.

Je m’occupe des pages et les comptes de mes clients. Je réalise mes veilles (métiers, sectorielles…).

Je fais de la curation, recherche de contenu, rédaction… je m’occupe aussi de la prospection, du coté administratif.

J’organise ou participe à des événements IRL (in real life).
Je prépare ou réajuste des formations…

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas ! (suite…)

Formation européenne aux métiers du web à l’EEMI

Internets = srs.biz. Parody motivator.

Image via Wikipedia

La solution pour réussir dans le web ?

Tout est parti de cet article lu il y a quelques mois sur Girlz in Web :

http://girlzinweb.com/2011/01/12/se-former-pour-reussir-sur-internet/comment-page-1/#comment-104

Alors, cette formation apportera -t-elle « Plus qu’un diplôme, un métier ! » ? L’article de GIW est assez réticent.

A suivre …

(in English)

[MAJ 07/06/2011] Aujourd’hui de nombreux articles paraissent, car c’était la journée de présentation de l’école .  Je vous propose de consulter la revue de presse ci -dessous.
Quant au lieu de la formation à Paris, ce sera … le Palais Brongniart !
La première rentrée de l’EEMI, installée place de la Bourse à Paris, aura lieu en septembre prochain. « MOI qui étais un piètre élève, mon père n’aurait pas cru ça. » (Marc Simoncini, le fondateur du site de rencontres Meetic.)

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :